Santé mentale au travail !

La peur et la honte associées à la stigmatisation entourant les troubles de santé mentale sont la principale raison pour laquelle les personnes ne demandent pas d’aide professionnelle.

Le lieu de travail est l’un des endroits les plus importants pour aborder la santé mentale. C’est pourquoi je fais cet article destiné plus particulièrement aux responsables d’entreprises ou de services tel qu’il soit, ou bien sûr aux employés qui voudraient partager cela.

Malheureusement, le sujet est généralement évité. Il pourrait même sembler que la maladie mentale n’existe pas à l’intérieur du bureau – ce qui ne pourrait pas être plus faux !

 

En fait, la maladie mentale affecte de nombreuses personnes et continue d’affecter de plus en plus, et ce, dans le monde entier.

Nous avons plus de points communs que nous pensons!
Nous avons plus de points communs que nous pensons!

 

Selon une étude du Centre for Discovery :

  • Un adulte sur quatre recevra un diagnostic de trouble de santé mentale dans plusieurs années à venir.
  • Une moyenne de six à huit ans s’écoule avant qu’une personne demande de l’aide professionnelle pour son trouble de santé mentale.
  • La peur et la honte associées à la stigmatisation entourant les troubles de santé mentale sont la principale raison pour laquelle les personnes ne demandent pas d’aide professionnelle.

 

Compte tenu des problèmes de santé mentale courants, il est choquant que les préjugés existent toujours et empêchent les personnes de recevoir le traitement dont elles ont besoin. Un article publié par la Société pour la gestion des ressources humaines (SHRM) note que la stigmatisation reste un obstacle majeur pour les employés face à la maladie mentale. Certains employés atteints de maladie mentale hésitent à en parler par peur que leurs responsables ou leurs collègues les traitent différemment, et moins d’un tiers d’entre eux reçoivent un traitement.

La stigmatisation de la maladie mentale peut mener à la discrimination sur le lieu de travail. Ceux qui ont des problèmes de santé mentale peuvent se sentir seuls et isolés au travail et ne savent pas à qui ils peuvent s’adresser. La stigmatisation entourant la santé mentale peut avoir de nombreux effets préjudiciables sur les employés.

 

Evitons la stigmatisation
Evitons la stigmatisation

 

Certains des effets nocifs de la stigmatisation peuvent inclure :

  • La réticence à demander de l’aide ou un traitement.
  • Manque de compréhension de la part de la famille, des amis, des collègues ou d’autres personnes.
  • Moins de possibilités de travail, d’activités scolaires ou sociales ou de difficulté à trouver un logement.
  • Intimidation, violence physique ou harcèlement.
  • La conviction que vous ne réussirez jamais à certains défis ou que vous ne pouvez pas améliorer votre situation.

 

Parce que la crainte de la stigmatisation empêche certains employés d’obtenir l’aide dont ils ont besoin, il est essentiel que les entreprises commencent à s’intéresser à l’importance de la santé mentale. Avec environ 85% des problèmes de santé mentale des employés non diagnostiqués ou non traités, elle devrait être abordée aussi fréquemment que la santé physique dans les programmes et initiatives de « mieux-être » de l’entreprise.

 

Parlons nous!
Parlons nous!

 

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour aider à combattre la stigmatisation de la maladie mentale au travail, peu importe votre autorité dans l’entreprise.

 

 

 

Voici cinq façons de combattre la stigmatisation aujourd’hui :

 

Etre éduqué

Parce que la maladie mentale est souvent si mal comprise, rester éduqué sur le sujet est l’un des moyens les plus faciles de lutter contre la stigmatisation. De nombreux sites Web de défense de la santé mentale offrent des ressources éducatives gratuites.

 

Choisissez les bons mots

Si vous êtes confrontés à des collègues qui ont des problèmes de santé mentale, faites de votre mieux pour rester conscient de votre choix de mots lorsque vous parlez du sujet. Bien que ce soit génial de parler ouvertement de santé mentale à vos collègues, souvenez-vous que les mots que vous utilisez font une différence. Essayez de ne pas utiliser des phrases comme «ça pourrait être pire» ou «soyez simplement plus positif».

 

Traitez la santé mentale comme la santé physique

Si un collègue avait la grippe, vous respecteriez sa décision de prendre quelques jours de congé pour se sentir mieux. Cependant, lorsqu’un employé est aux prises avec un problème de santé mentale, ce n’est pas souvent la même chose. Tout comme une maladie physique, la maladie mentale perturbe la capacité d’un individu à faire de son mieux, à se concentrer et à rester productif au travail. Soyez respectueux envers les collègues qui prennent des journées avec pour cause une santé mentale.

 

Concentrez-vous sur la santé mentale, pas seulement sur la maladie mentale

Plutôt que de se concentrer uniquement sur la façon de traiter une maladie mentale, concentrez-vous sur le maintien de la santé mentale et du bien-être. Lorsque vous vous penchez sur la santé mentale en milieu de travail, insistez sur le fait que l’atteinte d’un état de santé mentale sain est un objectif commun que tout le monde partage. Éloignez les possibles contraintes associés à la maladie mentale. 

 

Montrer le soutien

Impliquez-vous et soutenez les organisations qui soutiennent la santé mentale. De nombreuses organisations se consacrent à mettre fin à la stigmatisation associée à cette maladie et à aider les personnes aux prises avec ces problèmes. Vous pouvez faire du bénévolat, faire un don ou simplement aider à faire connaître ces organisations. Partagez leurs articles avec des collègues ou affichez-les dans les bulletins d’informations de l’entreprise pour faciliter le début des conversations. 

 

Il est temps de commencer à parler de santé mentale en milieu de travail. En luttant contre la stigmatisation de la maladie mentale au bureau, vous pouvez faire une différence dans votre entreprise. 

Petite question pour terminer (répondre dans les commentaires), à prendre en guise de sondage :

Votre entreprise traite-t-elle de la santé mentale ? 

Prenez soin de vous

Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.