Marie-Claire nous raconte son burn out

« Après avoir tout essayé, je me suis dit que cela serait peut-être la solution qui pourrait me convenir, car je pense que l’on a tous une solution, reste à trouver celle qui nous convient le mieux à chacun.

Si vous découvrez mon blog, je vous invite à cliquer sur commencez-ici pour en avoir un aperçu. Et sur à propos de pour en savoir plus sur moi. Bonne lecture!


 

Marie-Claire est ce que l’on peut appeler une personne parmi tant d’autres. 27 ans, a fait l’école sciences po et avait tout les ingrédients pour « réussir » dans la vie, tant sur le plan personnel que professionnelle et cela lui convenait bien.

Après une période effrénée de travail, j’ai faits ce que l’on appelle un burn out, le début d’une nouvelle ère pour moi, avec drogues, addictions…

Lorsque je quittais mon travail mes journées devenaient vides et les angoisses ont pris de plus en plus de place. Descente aux enfers dans l’enfermement, les addictions, l’estime de moi-même.

C’est alors qu’une personne m’a sauvé, un ami Chrétien qui m’a soumis l’idée de m’occuper des autres plutôt que de moi-même. Je l’ai trouvé assez tordu à ce moment-là, vu l’état dans lequel je me trouvais.

Mais après avoir tout essayé, je me suis dit que cela serait peut-être la solution qui pourrait me convenir, car je pense que l’on a tous une solution, reste à trouver celle qui nous convient le mieux à chacun.

Je suis donc parti dans un pèlerinage ! J’ai été déstabilisé par la bienveillance de ces personnes, pour moi l’amour de Dieu et tout ce qui va avec était des grands concepts mais pas des réalités que l’on peut vivre au quotidien et dans son cœur. J’ai toujours été habitué aux grands discours, à l’intelligence et puis là j’ai été « obligé » d’ouvrir mon cœur à quelque chose de plus fort, de plus doux  de plus tendre. Ça a été une révolution pour moi.    

Après ce pèlerinage, j’ai décidé de changer complètement ma vie, je me suis cheminée vers le baptême. Pendant tout le temps de préparation j’ai eu des angoisses, des doutes, des inquiétudes sur moi-même et mes imperfections.

Mais maintenant, j’ai la conviction que je suis aimé pour ce que je suis ! 

 

L’espoir est contagieux, alors partagez cette histoire afin d’en faire profiter des personnes qui pourraient en avoir besoin !

 

Prenez soin de vous

Romain

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.