L’avantage du burn-out !

« Le burn-out? Ça aura été le plus beau cadeau de ma vie. »

« Il faut accueillir, reconnaître que l’on passe dans une période douloureuse mais qui va changer. C’est un signe de ton corps qui te demande de prendre du recul. »

Si vous découvrez mon blog, je vous invite à cliquer sur commencez-ici pour en avoir un aperçu.


« C’est un processus qui s’apprend avec de la patience, apprendre à mettre un genou à terre puis se relever. C’est le cycle de la vie et c’est comme cela que ça s’apprend, pas autrement. »

 

Voici l’histoire de François, victime d’un burn-out il y a de cela plusieurs années. Ses symptômes se sont traduits par des envies de pleurer récurrentes, sensation d’être perdu à l’intérieur de soi, sentiment d’être seul, sans solutions.

 

Chaque fois que je reculai, que je rechargeais les batteries, ça durait 1 jours voire 2 puis je retombais.

Selon moi, la clé n°1 pour sortir d’un burn-out est d’accueillir cette expérience. 

La pire des choses à faire est d’en faire encore plus pour en sortir, ton esprit est déjà saturé et tu lui demandes de faire quelque chose pour t’en sortir !

Demander à une personne qui est en burn-out d’accomplir quelque chose… c’est pas possible !

Il faut accueillir, reconnaître que l’on passe dans une période douloureuse mais qui va changer. C’est un signe de ton corps qui te demande de prendre du recul.

Il y a quelque chose que tu fais, que tu mets en application dans ta vie (discours intérieur, façon d’agir…) qui ne fonctionne pas ou plus et qui t’a emmené dans cette zone-là. Maintenant, que peux-tu faire pour rétablir cela ?

Observe ce que tu vis et accueille, ne résiste pas, car on dit que « ce à quoi tu résistes, persiste. »

 

« Rétablir la paix »

« Ça a été le plus beau combat de ma vie, un moyen de me reconnecter à moi-même.

 

Son secret = l’instant présent

 

François a réussi à mettre en place l’art de se recentrer sur l’instant présent, Il n’a pas attendu que son mal-être passe, il a agi plutôt que de subir en faisant ses propres recherches sur les origines possibles de son mal-être.

Il n’est pas tombé sur un remède miracle du 1er coup, après avoir étudié et essayé une dizaine de techniques et façons de vivre, il est tombé sur la méditation, il nous dit :

Mon secret ? Ne pas me prendre au sérieux. Le rire, l’humour, l’autodérision c’est ce qui magnétise les gens. Je me rends compte que c’est beaucoup plus grand que moi, c’est à l’intérieur de chacun d’entre nous ! 

Si on prend le temps d’écouter, on le ressent. Il y a une vérité qui passe et ça m’émeut à chaque fois, j’ai un sentiment profond de gratitude par rapport à la vie.

La méditation a tout changé chez moi, en travaillant sur moi j’ai appris à calmer mon esprit. J’ai compris aussi que tout le monde va me juger, on a tous un jugement favorable ou défavorable mais on n’y peut rien. Lorsque l’on ne veut pas être jugé, c’est que l’on cherche à contrôler.

La pleine conscience m’a appris à me détacher de ça.

C’est un processus qui s’apprend avec de la patience, apprendre à mettre un genou à terre puis se relever. C’est le cycle de la vie et c’est comme cela que ça s’apprend, pas autrement.

 

L'avantage du burn-out !
L’avantage du burn-out !

 

Aujourd’hui, François est conférencier…

 

 

 

 

L’espoir de s’en sortir est très important dans ces moments-là, c’est pourquoi je vous demande de bien vouloir partager cette histoire, elle pourrait aider quelqu’un que vous ne soupçonnez pas !

 

Prenez soin de vous

Romain

L'avantage du burn-out !

L'avantage du burn-out !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.