Hypersensibilité, un don extraordinaire

Hypersensibilité : Alors, comment les personnes hypersensibles peuvent transformer ce don particulier en une force ?

 

 

Susan Marletta Hart est spécialiste de l’hypersensibilité, qu’elle considère à la fois comme une épreuve et un don. Elle y répond.

 

Hypersensibilité

Quelle est la différence entre la sensibilité et l’hypersensibilité ? Tout le monde est capable de ressentir, certaines plus que d’autres. Nombreux sont ceux qui ont un goût et un odorat plus développés, ou l’oreille absolue. Certains sont très musclés ou extrêmement intelligents. Nous estimons toutes ces différences tout à fait normales. Et il y a aussi des personnes dont les sens envoient davantage d’informations au cerveau. Ces stimuli sont traités de façon plus approfondie et plus vaste.

Ce n’est ni une anomalie ni une maladie, mais dans notre monde moderne, où fourmillent les stimuli, où tout va plus vite et où l’agitation est à son comble, ces personnes en souffrent de plus en plus.

 

Comment le mesurer ou le tester ? De nombreuses études ont à présent été réalisées, notamment grâce à l’IRM, montrant que chez les hypersensibles, davantage de zones du cerveau sont impliquées dans différentes sortes d’activités mentales, par exemple à la vue d’images choquantes.

Elaine-Aron, la pionnière dans ce domaine, a élaboré un très bon test vous permettant de savoir si vous êtes hypersensibles ou si votre enfant l’est. Mais si en lisant la question, vous vous sentez enfin compris et reconnu, vous pouvez partir du principe que vous l’êtes vraiment. Je suis partisane de le déterminer par vous-même, sans vous laisser influencer par quelqu’un d’autre.

 

Cela change-t-il un jour ou le reste-t-on toute sa vie ? Malheureusement, votre sensibilité ne s’amenuise pas. Vous naissez ainsi et le restez toute votre vie. Vous devenez même plus sensible au fur et à mesure que vous vieillissez. C’est le cas pour chacun d’entre nous.

Mais, heureusement, vous pouvez apprendre à gérer votre hypersensibilité, à adapter votre vie. Et ainsi, votre fardeau s’allège.

 

Inconvénients / Avantages

Quels sont les inconvénients de l’hypersensibilité ? Notre système scolaire éduque les enfants de façon très cognitive. Se servir de leurs qualités affectives est bien moins à l’ordre du jour. C’est pourquoi dès leur plus jeune âge, les enfants sont souvent sur-stimulés de façon chronique.

Si les parents ne comprennent pas qu’un enfant hypersensible est différent des autres, celui-ci souffrira. Il s’agit souvent d’enfants très dociles, courageux et gentils, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne souffrent pas intérieurement. Justement parce qu’ils s’adaptent énormément à ce que l’on attend de leur nature. Les hypersensibles sont beaucoup plus sujets au stress et souffrent plus souvent de burn-out. Quand ils tentent de suivre le rythme endiablé de notre société, ils tombent souvent malades.

Les inflammations, par exemple, sont une réaction typique à la sur-stimulation chronique : votre système immunitaire est affaibli.

 

Et quels sont les avantages ? Traditionnellement, les hypersensibles sont des pionniers, des voyants, des gens de l’Eglise, des conseillers, des astronomes. Leur rôle a toujours été de prévenir du danger le groupe, le clan ou la communauté. A notre époque également, ce sont eux qui nous avertissent quand nous nous emballons et qu’il est utile de nous arrêter, de revenir au calme, à la spiritualité, à la nature.

Une personne n’est pas une machine : c’est un organisme vivant ingénieux, relié à son entourage. Il n’y a en réalité que des avantages à être hypersensible, mais il faut que les conditions et l’entourage y soient adaptés. Dans notre société rapide et pressée, le déséquilibre est total.

Mais il s’agit d’une faculté fantastique. Si vous replacez un être humain dans son habitat naturel, il est pratique qu’il puisse sentir les fleurs qui sont toxiques, voir quels bulbes sont bons pour la santé, ou discerner dans quels bois un ours rôde. Cette vigilance est un don.

 

Fardeau ?

Mais si vous êtes stressé en permanence ou sur-stimulé de façon chronique, c’est un fardeau. Les hypersensibles peuvent profiter à fond de toutes petites choses, d’un contact, d’une caresse. Ils aiment la beauté et l’art, et sont souvent doués dans ce domaine. De nombreux chercheurs ont davantage de neurones miroirs, qui les aident à sentir ce qu’un autre pense et ressent.

 

Que faire ?

Qu’est-ce qu’un hypersensible doit absolument éviter de faire ? Courir comme un dératé ! Suivre le rythme effréné de la société. Il ne faut surtout pas non plus adapter vos normes à celles de la majorité. Souvent très ambitieux et perfectionnistes, les hypersensibles mettent donc déjà eux-mêmes la barre haut.

Et si vous trébuchez ou souffrez de burn-out, je vous conseille de ne pas écouter ceux qui veulent que vous repreniez le plus vite possible la vie active, mais d’être à l’écoute de votre propre corps. C’est assez difficile à faire seul, cherchez donc à rencontrer d’autres personnes qui vous comprennent, qui vivent la même chose que vous.

 

Et que doit faire l’hypersensible ? Il faut vraiment chercher votre propre voie, devenir un pionnier, faire vos propres choix, indiquer vos propres limites. C’est l’une des choses les plus difficiles, surtout pour les perfectionnistes. Ne vous privez pas de dormir si vous en ressentez le besoin. Paressez ! Contemplez, méditez, rêvassez – pas seulement pour le plaisir : cela a une véritable fonction. Se promener en pleine nature est aussi particulièrement bénéfique.

Les compagnons et compagnes d’hypersensibles doivent aussi être conscients du fait que leurs partenaires sont vraiment différents. Qu’ils ne doivent pas les bousculer et qu’ils ont besoin de temps en temps de périodes de calme et de silence. Que c’est à eux d’indiquer à quel moment ils sont en état de réintégrer leur famille avec toute son agitation.

L’entourage doit comprendre que ces personnes fonctionnent de temps à autre vraiment différemment.

 

Génétique ?

Y a-t-il de plus en plus d’hypersensibles ? Certaines personnes prétendent qu’il naît de plus en plus d’enfants dits « indigo » et d’enfants dits « de l’ère nouvelle », mais je ne saurais l’affirmer. Je vois d’un côté très clairement que c’est une caractéristique plus développée chez certaines personnes que chez la majorité; il en a toujours été ainsi et cela ne changera pas.

Mais au niveau spirituel, je ressens moi-même qu’il se passe davantage de choses. Je vois que de nombreux travailleurs de lumière viennent sur terre; c’est également ainsi que je me considère. Mais bon, je ne suis pas certaine qu’ils n’aient pas été là autrefois. Il y a toujours eu des prophètes… Je n’ose donc pas l’affirmer. Cela devient en tout cas de plus en plus visible. Les attentes de la société de performance sont élevées et cela met beaucoup de pression.

 

Quelle est leur relation avec la spiritualité ? Les hypersensibles ressentent fortement qu’ils font partie d’un grand tout et que l’être humain est une créature spirituelle. Vous pouvez avoir de bonnes conversations à ce sujet avec eux dès leur enfance : ce sont souvent de vieilles âmes.

J’ai rencontré des jeunes qui en savaient déjà beaucoup sur le plan de la spiritualité, avaient un talent inouï, disposaient d’un énorme bagage et étaient littéralement les maîtres de leurs parents sur ce point. C’est difficile pour eux. Je pense que leur vocation est de montrer aux autres l’importance de la spiritualité et du ressenti de la nature, d’une réalité plus vaste.

L’être humain n’est pas seulement un moteur cognitif et physique qui fait tourner l’économie. Nous sommes infiniment davantage. Et ce désir qui relie les êtres spirituels caractérise les hypersensibles. Je pense qu’ils ont aussi de nombreuses réponses aux grandes questions de notre époque.

 

Prenez soin de vous

Romain

Facebook Mal être au travail

Instagram Mal être au travail

 

# hypersensibilité # hypersensibilité # hypersensibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.