Fabriquons-nous notre bonheur?

Comment stimuler le bonheur ?

J’ai attendu le bonheur mais il ne venait pas.

J’ai dû aller le chercher !

Si vous découvrez mon blog, je vous invite à cliquer sur commencez-ici pour en avoir un aperçu. Ou sur à propos de pour en savoir plus sur moi. Bonne lecture!


 

Nous sommes tous pareil, nous avons tous pensé à un moment ou un autre :

Je serais heureux quand ?

 

Et ensuite on se dit : « quand mon prêt sera fini d’être payé, je pourrais profiter » ; « quand je pourrais me permettre de m’acheter cette voiture » ; « quand j’aurais trouvé un boulot qui me plaît »…

Nous attendons souvent quelque chose afin d’être heureux. Cette manière pourrait peut-être marcher mais je crois que cela ne fonctionne pas comme ça. En tant qu’humain, nous ne sommes pas tellement fait pour prédire l’avenir, alors de là à prédire notre bonheur.

 

Le bonheur dans toutes nos têtes ?

Une fois que nous avons franchi un cap qui, selon nous, nous apporterait « la joie éternelle », nous trouvons une autre marche à franchir, puis une autre, puis une autre…

Selon un psychologue :

Chaque fois que votre cerveau à du succès, vous changez simplement votre but :

Vous avez un bon travail > Maintenant vous devez en trouver un meilleur.

Vous atteignez votre objectif de vente > Nous changeons votre objectif de vente.

Et si le bonheur est à l’opposé du succès, votre cerveau n’y arrive jamais.   

 

Heureusement, il y a des meilleures façons de faire. Au lieu de vivre dans un état perpétuel d’assise, d’attente, de désir de trouver des choses externes pour nous rendre heureux, nous pouvons puiser dans notre capacité interne de « synthétiser » le bonheur « en ce moment ».

Nous sommes capable de fabriquer notre bonheur !

Nous pouvons vivre notre bonheur, peu importe ce qui se passe autour de nous.

D’après le psychologue, Dan Gilbert, nous devons utiliser ce qu’il appelle nos « simulateurs d’expérience », c’est-à-dire notre capacité à imaginer des situations entières dans notre esprit avant de les expérimenter dans la vie réelle . C’est ce mécanisme de réalité virtuelle innée qui nous permet de sélectionner les situations sur lesquelles nous souhaitons concentrer notre attention et d’en éliminer toutes les émotions négatives.

Après tout, qui se sent mieux de penser ce qui nous manque ou ce dont vous avez plus qu’assez?

Pour voir par vous-même, essayez ceci : Calmer votre esprit et penser à quelque chose que vous voulez vraiment mais que vous n’avez pas – quelque chose qui est absent de votre vie en ce moment ou quelque chose que vous pourriez avoir placé dans le « être heureux » quand vous l’auriez – maintenant, restez la juste un instant.

Comment vous sentez-vous ? Excité ? Content ? Désireux ? Probablement pas.

Tendu ? Anxieux ? Nécessiteux ? Cela doit plus y ressembler.

Maintenant, passez à penser à quelque chose que vous avez : les câlins de votre amour, vos bons amis, votre animal, votre lit douillet… Maintenant, ça ne va pas mieux ? Cela devrait.

En gardant notre attention sur les bonnes choses de notre vie, nous renforçons réellement nos sentiments de bonheur, et nous savons toutes les grandes choses que le bonheur peut faire sur notre santé et notre bien-être. De plus, avec suffisamment de répétitions, nous recyclons notre cerveau, donc nous repérons habituellement le bien dans la vie, sans effort.

Ressentez le bonheur

Que pouvons-nous faire, aujourd’hui, pour commencer à se concentrer davantage sur les points positifs ?

Choisissez simplement au moins l’une des activités suivantes dans votre défi du bonheur et remplissez-le tous les jours pour les trois prochaines semaines :

  • Notez trois nouvelles choses que vous appréciez chaque jour.
  • Passez quelques minutes à écrire en détail sur une bonne chose que vous avez expérimenté ce jour-là.
  • Faites un exercice de 10 minutes de quelque chose que vous adorez.
  • Méditez pendant 2 minutes en calmant votre esprit et en vous concentrant sur votre respiration.
  • Effectuez un acte de bonté au hasard. (remerciement, sourire…)

 

Faites au moins l’une des activités ci-dessus pendant 30 jours, et vous n’aurez certainement plus besoin de lier votre bonheur à un succès futur lointain. Vous pouvez le stimuler aujourd’hui de l’intérieur.

 

Partagez cet article à ceux qui en ont besoin !

 

Prenez soin de vous.

Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.