Se consumer comme une allumette

Comment sortir d’un burn-out ? #2

Bonjour,

Je vais parler ici du sommeil, un des points essentiels à une « remise en forme » et à un retour à votre vie !

« Les petites batailles font les grandes victoires »

Un bon sommeil est un acte fort pour votre santé, dans un premier temps il faut que vous appliquiez ces conseils à la lettre jusqu’à avoir retrouvé votre équilibre.

Que se passe-t-il quand nous dormons?

« Nous rechargeons nos batteries. Pendant le sommeil, notre organisme fonctionne au ralenti. Nos dépenses d’énergie diminuent et nos défenses naturelles sont renforcées. Juste avant de nous endormir, la température du corps diminue, déclenchant la production de mélatonine, l’hormone du sommeil qui règle notre horloge biologique. Notre température est au plus bas vers 2h30 du matin. Lorsque nous sommes couchés, le cœur peut ralentir et notre pression sanguine baisse, donnant le temps au système cardiovasculaire de se relaxer. »

Dormir comme une bébé !

 

Il faut donc que vous régliez votre sommeil, cela commence par :

Horaires de coucher et lever identique tous les jours > Gardez le même rythme de sommeil, le week-end y compris, dans les premiers temps respecter bien cela, que vous dormiez bien ou non, vous pourrez vous relâcher plus tard.

Exercer une activité physique dans la journée > Quel meilleur sommeil que celui après une activité sportive, une activité favorisera votre sommeil et n’en sera que plus récupérateur. 3 ou 4 heures avant le coucher serait le mieux.

Mangez léger le soir, et sans café… > Bien sur, je vous le donne en mille. Évitez les excitants (café, thé, cigarettes…) avant d’aller vous coucher et même quelques heures avant. Pour éviter d’être réveillé en pleine nuit, évitez de trop boire et de manger sucré. Favoriser des repas légers, les légumes seront vos meilleurs alliés ainsi que des protéines qui favoriseront les hormones du sommeil.

Gérez vos pensées > Les ruminations du soir sont bien connues, nos pensées nauséabondes adorent nous tracasser dans les moments de calme. Apprenez donc à les gérer, et cela toute la journée. Votre sommeil vous en remerciera.

Adoptez des temps calmes > Il est vrai qu’il n’y a rien de mieux qu’un bon petit film avant d’aller se coucher, mais favorisez-vous un temps calme avant le coucher. Votre cerveau apprécie hautement ces moments, évitez donc la TV en vous endormant, internet, téléphone…

Aucun bruit ne doit vous perturber > Si vous avez tendance à vous réveiller la nuit et à avoir un mal fou à vous rendormir, alors mettez toutes les chances de votre côté. Éteignez toutes les veilles qui pourraient vous perturber, fermer les volets, les rideaux… Aucun bruit !

Si vous n’arrivez pas à vous endormir 

Le temps est long…

 

Le sommeil est une chose que nous pouvons contrôler, si vous n’arrivez pas, malgré tous, à vous endormir (et cela sera certainement le cas au début mais il ne faut pas s’en inquiéter), voici quelques idées pour vous :

Laissez-vous aller > Imaginez vous dans un endroit agréable (la force du cerveau est celle-là; avec un peu de travail on peut s’imaginer où l’on veut !), allongé sur un champ de pâquerette, sur une plage au bord de l’eau avec le bruit des vagues…

Doux rêve

Faites une activité calme > Engagez-vous dans une activité reposante avec peu de lumière afin que votre cerveau comprenne bien que la nuit est tombée. Lisez un livre, faites une méthode de relaxation avec la respiration, méditez…

 

 

 

Ne vous acharnez pas à essayer de vous endormir, laissez le sommeil et les bâillements s’installer. 

 

Ce que la Sagesse vous recommande: si vous voulez dormir paisiblement, c’est d’éviter tout ce qui pourrait ouvrir les portes à l’insomnie : les inquiétudes de l’esprit, les mouvements tumultueux des passions, les excès de l’intempérance. C’est bien assez d’employer tout le jour à vos occupations et à vos affaires : donnez la nuit à votre repos et à votre tranquillité. Lorsque l’heure est venue de vous mettre au lit, faites en sorte que vos desseins, vos entreprises, vos espérances, vos peines même, s’il est possible, et vos tristesses s’endorment avec vous, et qu’il y ait un grand silence dans votre âme ainsi que dans votre maison.
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l’honnête homme (1772)

Tous les points abordés sont aussi importants les uns que les autres, n’en négligez aucun!

Prenez soin de vous

Romain

 

*Comment rester vivant au travail – éditons DUNOD

* Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l’honnête homme (1772)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.