Comment la dépression a sauvé ma vie ?

L’impression que « la vie est un combat ». Mais je n’ai pas envie de me battre moi! Je veux être tranquille, sans avoir besoin de m’arracher pour quoi que ce soit.

Nous rencontrons tous des événements qui nous mettent à l’épreuve, la seule chose qui nous différencie est ce que l’on fait de ces événements. Certains profitent de ces expériences pour devenir meilleur, c’est ce que j’essaye de faire :

  • apprendre à relativiser
  • revoir mes valeurs
  • me consacrer « réellement » à moi-même et aux autres
  • m’instruire sur des sujets plus « humains »

Voilà ce qui, selon moi, me rendrait meilleur. Je ne vais pas vous dire que pour moi tout va bien dans le meilleur des mondes et que la vie est rose en permanence. Mais je suis dans la perspective que rien n’arrive par hasard, je veux apprendre de mes malheurs pour ne pas commettre deux fois la même erreur.

Ne pas reproduire 2 fois la même erreur !

Sans dépression, je serais resté dans un univers superficiel

Et pourtant, je n’étais pas parti pour en arriver à cet état d’esprit !

J’en suis arrivé à un état de dépression pour plusieurs raisons :

  • une enfance, pas extrêmement difficile, mais avec quelques événements « traumatisants » (à mon échelle) que je n’ai pas pris le temps d’évacuer et de digérer.
  • une gestion des situations stressantes plus que désastreuse.
  • une très grande capacité à me sentir seul même entouré de toute la bienveillance du monde.

Ce sont les trois principaux points qui m’ont conduit à ma dépression.

Et c’est à l’aube de mes 30 ans, après un événement ponctuel traumatisant, que tous ces défauts accumulés en moi ont fait tous surfaces et sont passés d’un niveau handicapant de 25 à 90% !

Tout a commencé et évolué comme ceci :

  • vertiges quasi permanents. En cause, je ressens mon corps toujours sous pression avec aucun instant de décompression même dans des moments de détente.
  • la peur de sortir ou d’être avec du monde car j’ai toujours peur de m’effondrer à tout moment.
  • grosses difficultés à avoir des conversations puisque je suis toujours à penser au mal qui peut venir, à ressentir mon corps en ébullition
  • isolement

La phase « isolement » est certainement le meilleur des moments de la dépression ainsi que la plus dangereuse. J’y ai mes moments de calme mais aussi mes idées noires, celles qui me font peur, celles qui me donne l’impression de perdre le contrôle de moi-même. Peur de devenir fou tout simplement – c’est en refoulant ces idées noires que j’ai cette impression, je me crée alors deux personnes : l’une qui se bat pour le bien, l’autre pour le mal. Mais il s’agit, à ce moment-là, d’une mauvaise interprétation de ma part.

L’isolement n’est qu’une étape dans la dépression

 

En parlant d’interprétation, je me rappelle de cette impression permanente que j’avais; l’impression que « la vie est un combat ». Mais je n’ai pas envie de me battre moi ! Je veux être tranquille, sans avoir besoin de m’arracher pour quoi que ce soit.

C’est en touchant le fond que l’on trouve le moyen de se relever.

C’est à ce moment précis, après plusieurs semaines d’isolement, que je commence à « m’instruire » sur le sujet. J’ai commencé par Internet, à lire des personnes qui parlaient de leur dépression, voir que je ne suis pas seul à vivre cette situation rassure. Au début où cette petite énergie pour m’en sortir a fait son apparition, j’ai tout essayé :

Le tout était un peu confus mais c’était déjà un bon début et une prise de conscience. Ce qu’il me fallait maintenant était de mettre de l’ordre dans tout cela, ce qui s’annonça pas si simple ! Mais voilà qui rend la chose intéressante et motivante (les choses faciles, qui donne des résultats rapides, sont rarement captivantes sur le long terme).

Je mets en place trois grandes lignes pour y arriver :

1 – Méditation

2 – Manger sainement

3 – L’écriture

Ce sont les trois points qui me conviennent le plus et que j’essaye de mettre en place chaque jour.

Il y a deux autres choses qui m’aident beaucoup :

  • un objectif
  • une passion

Je me suis trouvé un objectif, ce blog fait partie du chemin vers mon objectif qui est de créer une entreprise qui aiderait les gens à s’orienter vers plus de bien-être, cela me tient à cœur et m’aide beaucoup à titre personnel.

Cette dépression m’a menée à trouver une nouvelle passion moins « futile » que celles que j’avais auparavant. Je m’intéresse beaucoup à la psychologie humaine, je n’en suis pas encore à la pratique en elle-même car j’ai encore du mal à dialoguer « profondément » avec les autres mais cela viendra ! Je m’instruis sur le sujet en lisant, en regardant des reportages, en assistant à des conférences… J’ai réussi à trouver ce qui lie l’utile à l’agréable.

Voilà les deux points qui m’aident le plus à surmonter mes épreuves. Si la dépression n’était pas passée par là, je serais certainement en train de vivre ma vie plus « futilement », la laissant passer sans me rendre compte réellement de sa beauté et de son enrichissement.

Ce nouvel état d’esprit me fait comprendre que l’on ne peut pas être heureux toute sa vie, en permanence. Que les moments « bas » me permettent d’apprécier les moments « hauts » à leur juste valeur et d’apprécier le combat qu’est la vie, car oui la vie est un combat et c’est ce qui la rend si passionnante !

 

« Qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu’il craint. » – Michel De Montaigne

« On peut tout enlever à un homme sauf une chose: la dernière des libertés humaines, choisir son attitude face à n’importe quelle circonstance de l’existence, choisir sa propre voie. » – Viktor Frankl

« Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. » – Gandhi

« Quand une porte de bonheur se ferme, une autre s’ouvre, mais souvent nous regardons si longtemps la porte fermée que nous ne voyons pas celle qui s’est ouverte pour nous. » – Helen Keller

« Les défis rendent la vie intéressante; les surmonter lui donne un sens.» – Joshua J. Marine

« La vie n’est jamais rendue insupportable par les circonstances, mais par un manque de sens et d’intérêt. » – Viktor Frankl

 

Commentez cet article en bas de page pour me donner vos impressions !

Prenez soin de vous

Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.