Comment gérer votre colère ?

Les conséquences de la colère sont beaucoup plus graves que ses causes – Marc Aurèle

J’ai survécu à pas mal de colère. Je les ai remplacées par de l’amour. La vie n’est qu’une longue guérison – Sean Penn

Si vous découvrez mon blog, je vous invite à cliquer sur commencez-ici pour en avoir un aperçu. Et sur à propos de pour en savoir plus sur moi. Bonne lecture!


 

Même si exprimer votre colère peut être bon pour vous, plonger dans une rage à chaque léger énervement n’est pas la réponse. Par exemple, se défouler en jetant du matériel sur votre conjoint/e ou casser des assiettes sur la tête du patron n’est pas une bonne solution. Mais il est possible – voire souhaitable – d’utiliser la colère de manière positive plutôt que négative.

Quels conseils concrets pourraient vous aider quand vous êtes en colère ?

 

  • Avant d’affronter l’objet de votre colère, parlez-en à un ami, un collègue ou une personne de confiance qui pourra vous aider à comprendre ce qui se passe en vous à ce moment-là. Vous pourrez alors trouver des façons moins « hostiles » et plus instructives d’exprimer votre sentiment de colère.

 

  • En règle générale, plus la relation avec la personne en conflit est importante, plus il est important d’exprimer les sentiments de façon constructive. Je suggère alors d’essayer quelque chose comme cela : « Cela me dérange, il faut que quelque chose change, comment pouvons-nous y faire face ? »

 

  • Identifiez la raison de cette rage. Il y a toujours quelque chose qui se cache derrière une réaction de colère. L’astuce ici est de trouver le déclencheur. Si cela vous est pas évident, faites un journal des expériences de colère, cela peut vous aider à identifier ce déclencheur pour gérer au mieux les prochaines crises de colère. Pour certaines personnes, une aide professionnelle peut être nécessaire pour plonger dans des sentiments plus profonds de honte ou de colère qui ont commencé dans l’enfance.

 

  • Version physique. Bien que l’activité physique peut être utile, une étude menée par la psychologue Deborah Cox, préconise un « entraînement de la colère »: frapper un matelas avec une raquette de tennis ou frapper le canapé avec vos poings quand vous commencez à voir rouge. La clé de cet exercice, est de parler en même temps. Exprimer ces sentiments de colère par la voix et physiquement devrait pouvoir vous aider à surmonter une partie de votre rage.

 

  • Prenez plusieurs respirations profondes. Si vous êtes aveuglé par la colère du moment, essayez de prendre du temps pour vous rafraîchir un peu, surtout si vous risquez de blesser quelqu’un physiquement ou émotionnellement. Vous pourriez même avoir besoin de quitter la situation pendant un moment. Souvenez-vous cependant qu’à long terme, fuir la scène ne vous aidera pas à vous exprimer. Alors demandez quelques instants pour recueillir vos pensées et ensuite dire ce qui doit être dit.

 

Partagez cet article, certains pourraient en avoir besoin !

Prenez soin de vous

Romain

Ps: Laissez votre commentaire en bas de page !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.