8 symptômes d’un mal-être

Quand nous sommes seuls, nos pensées et nos sentiments peuvent se sentir amplifiés.

Le mal-être (dépression, burn-out…) peut causer différents symptômes. Certains d’entre eux sont régulièrement discutés. Beaucoup d’entre eux ne le sont pas.

Quels que soient les symptômes que nous vivons, nous ne sommes pas seuls. Il y a beaucoup d’autres personnes dans le monde qui partagent les mêmes luttes que nous.

Mais notre cerveau se sent si lent et encombré que nous sommes incapables de décider quoi que ce soit.

1 -Incapable de prendre des décisions

Nous pouvons nous sentir complètement paralysés et incapables de prendre des décisions.

Ce ne sont souvent pas des décisions particulièrement difficiles. Cela pourrait être quelque chose d’aussi simple que de décider quel vêtement porter. Mais notre cerveau se sent si lent et encombré que nous sommes incapables de décider quoi que ce soit.

 

2 – La crainte d’être seul

Craignez-vous la solitude ?

Bien que nous ayons souvent des difficultés sociales, nous pouvons aussi redouter d’être seuls. Quand nous sommes seuls, nos pensées et nos sentiments peuvent se sentir amplifiés. Sans la distraction des autres, ils peuvent devenir complètement écrasants et dévorants.

 

3 – Isolement

Nous luttons souvent avec des situations sociales quand nous sommes au plus bas. Nous ne faisons pas partie du groupe de personnes avec qui nous sommes. Nous luttons pour nous concentrer suffisamment pour suivre les conversations. Nous sentons que nous sommes une mauvaise compagnie et que les gens « s’accommodent » de nous. Nous avons l’impression que les gens ne veulent pas de nous. Donc nous nous isolons. Nous restons loin des gens. Pour nous protéger dans une certaine mesure, mais aussi pour protéger ceux qui nous entourent.

 

4 – Incapable de s’exprimer

Parfois, nous voulons pleurer, mais nous ne pouvons pas. Parfois, nous voulons parler, mais nous nous sentons muets. Parfois, nous voulons être créatifs, mais notre créativité s’est asséchée. Nous avons rarement les mots, les couleurs ou la musique pour correspondre à nos sentiments. Nous ne savons pas comment aider les autres à comprendre ce qui se passe dans nos têtes. Nous sommes donc silencieux.

 

5 – Ne pas se soucier de notre sécurité

Nous cessons de nous soucier de savoir si nous vivons ou mourons. Nous ne regardons pas quand nous traversons la route. Nous ne prenons pas autant soin de nous lorsque nous conduisons notre voiture ou faisons du vélo. Nous arrêtons complètement de nous soucier de notre propre sécurité personnelle.

 

6 – Pensée paranoïaque ou irrationnelle

Les pensées dure à contrôler

Nous pouvons éprouver des pensées paranoïaques ou irrationnelles. Nous devenons paranoïaques que nous avons fait quelque chose de mal au travail, même si personne n’a fait ou dit quoi que ce soit pour nous faire penser cela. Nous pouvons devenir irrationnels et devenir trop émotifs à propos de chose que nous savons peu importantes. Nous savons souvent que nos pensées sont quelque peu irrationnelles mais luttent toujours pour les arrêter ou les contrôler.

 

7 – Au ralenti

La dépression nous ralentit. Cela peut ralentir notre réflexion. Cela peut ralentir notre discours. Cela peut ralentir nos mouvements. Parfois, cela est évident pour ceux qui nous entourent. Cela peut être frustrant parce que nos cerveaux et nos corps ont l’impression de ne pas fonctionner suffisamment bien pour que nous fassions les choses que nous devons faire.

 

8 – Épuisement

La dépression épuise

Nous nous réveillons épuisés. Nous allons au travail épuisé. Nous rentrons à la maison épuisés. Nous allons au lit épuisé. Nous sommes toujours épuisés, même si nous nous reposons et malgré tout nous dormons. On peut avoir l’impression d’être trop épuisés pour continuer. Trop épuisé pour changer quoi que ce soit. Nous continuons de toute façon parce que c’est tout ce que nous savons faire.

 

C’est une mauvaise période, pas une mauvaise vie.

Accrochez-vous !

La dépression peut causer une telle gamme de symptômes. Quoiqu’il se passe, nous ne sommes jamais seuls. D’autres ont ressenti la même chose et ressentent la même chose. D’autres vont mieux et iront mieux. Votre vie ne sera pas toujours comme ça.

 

Aidez les autres en partageant cet article sur Facebook, on ne sait jamais qui peut en avoir besoin !

Prenez soin de vous

Romain

Ps: Laissez votre commentaire en bas de page.

Traduction d’un article américain – Blurt Accroître la sensibilisation et la compréhension de la dépression par Blurt team.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.